Sélectionner une page

Comment faire d’un dîner un peu long une fête réussie

Déc 18, 2020

Vous aimez les autres et, parfois, vous ennuyez en leur compagnie.
Ils peuvent vous agacer à raconter encore la même anecdote mille fois entendue.
Pourtant vous rêvez de pouvoir rire avec eux et échanger sur tous les sujets qu’ils abordent.

Faites un pas de côté

Faire des efforts ne vous mènera pas bien loin

  • Vous n’êtes plus spontané
  • Vous continuez de trouver les autres ennuyeux
  • Rien ne change, vous faites juste comme si de rien n’était.

Nous avons tous, en tant que personne, un intérêt, des intérêts.
Vous vous retrouvez en famille pour les fêtes de fin d’année : la situation a de l’intérêt.
Faites un pas de côté et ne cherchez pas à rendre les choses intéressantes, ne cherchez pas des conversations « intellectuellement satisfaisantes » mais cherchez l’intérêt de partager ce moment avec vos proches.
Laissez vos sens en alerte, soyez ouvert et attentif, guettez la moindre information enrichissante. Vous vous sentirez ainsi moins décalé.

N’explosez pas au moment du fromage

Lorsque quelqu’un nous agace, nous passons le repas focalisé sur ses défauts. « Il m’énerve, il m’énerve, il m’énerve…. » Notre énervement va « tenir » un certain temps, jusqu’au moment où vous explosez, au moment du fromage.
On me demande souvent comment faire pour gérer son émotion à ce moment précis. 
C’est trop tard.
Il faut gérer la situation dès le début. Dès que vous sentez que quelqu’un vous ennuie.

Préparez votre boîte à outils

Faites des petites pauses pour faire tomber la pression :

  • Allez aider la maîtresse de maison dans la cuisine.
  • Fumez une cigarette.
  • Passez un coup de fil
  • Allez souffler aux toilettes

Lorsque vous reviendrez à table, vous aurez pu vous détendre et ne risquerez plus d’exploser.

Plongez-vous dans vos pensées

Plutôt que de focaliser votre attention sur des sujets qui ne vous intéressent pas, ou qui vous semblent traîner en longueur, utilisez votre cerveau pour réfléchir à un projet qui vous tient à coeur, observer les gens autour de vous, écouter les bruits environnants,…

Il s’agit d’une forme d’autohypnose par laquelle vous donnez l’ordre à votre cerveau de vous permettre de rester dans la situation jusqu’à son terme, tout en en prenant la quintescence et en vous occupant autrement.

Vous passerez ainsi une bonne soirée, ayant apprécié chacun pour ce qu’il peut vous apporter et non pour ce que vous en attendez.

Béatrice Millêtre, Noël 2020