Thérapies Comportementales et Cognitives

Accompagnement / Coaching

Mes compétences s’exercent dans les domaines suivants :

  • Anxiété
    – Stress
    – Phobies
    – Attaques de panique
    – Anxiété généralisée
  • Déprime et Dépression
  • Problèmes relationnels
    – Couple
    – Parents/enfants
  • Amélioration de l’efficacité professionnelle
    – Gestion des relations professionnelles
  • Difficultés des enfants
    – Opposition
    – Enurésie
    – Problèmes scolaires
  • Confiance en soi et Développement personnel
  • Médecine Comportementale
    – Bégaiement
    – Tics
    – Tocs
    – Douleurs chroniques
    – Migraines
    – Spasmophilie
  • Gestion des émotions
  • Troubles du sommeil
    – Insomnie
    – Cauchemars
  • Tabac / Alcool / Drogues
  • Trouble état limite (borderline)
  • Facilitation du processus de deuil
  • Prise en compte de la préférence hémisphérique
    – Prise de conscience
    – Connaissance de soi
    – Epanouissement
  • Accompagnement des personnes à haut potentiel

Je m’adresse:
– aux enfants
– aux adolescents
– aux adultes

Je travaille:
– en français
– en anglais

Accompagnement des HP, Précoces, Surdoués

Surdoué ? Doué pour tout. Langage courant.

Précoce ? En avance sur les autres ; perd cette avance en grandissant. Terme retenu par l’Education Nationale.Haut Potentiel ? Avec beaucoup de potentiel, pas forcément exprimé. Plutôt en usage chez nos amis Belges.Gifted ? Talented ? (Doué, talentueux) ? Qui réussit, donc. Chez nos amis Anglo-Saxons et Canadiens.Zèbre ? D’une autre espèce ? Une réunion de particuliers.
De nombreux mots, aucun satisfaisant, qui tous recouvrent un même concept, celui d’une intelligence différente.Tous s’accordent aujourd’hui sur le fait qu’une personne à haut potentiel se caractérise par deux aspects :

  • Une plus grande intelligence (telle que mesurée notamment par le test de Weschler)

ET

  • Un fonctionnement intuitif

Il existe ainsi des personnes plus intelligentes qui ne sont pas intuitives et qui ne sont donc pas des personnes à haut potentiel, de même qu’il existe des personnes intuitives ne montrant pas une plus grande intelligence.La conjonction de ces deux caractéristiques se doit d’être prise en compte dans un accompagnement thérapeutique :

  • Avec les mêmes outils que pour quiconque
  • Avec des outils spécifiques
  • Avec une démarche particulière

Passation des tests de Wechsler

  • Adultes : WAIS IV
  • Enfants : WISC V

Cabinet Gélinas-Wolf-Millêtre

Des thérapies brèves pour un bien-être permanent

Pourquoi choisir les Thérapies Comportementales et Cognitives?

  • Thérapies brèves et limitées dans le temps, les Thérapies Comportementales et Cognitives sont considérées comme les plus rapides et les plus efficaces
  • Une relation chaleureuse, collaborative et didactique pour un travail d’équipe avec un professionnel
  • Des résultats rapides, durables et observables dès les premières séances
  • Des réponses adaptées à tous les champs des problèmes psychologiques, enfant, adolescent et adulte.

Une thérapie Comportementale
Les thérapies comportementales trouvent leurs fondements dans une démarche scientifique. La science comportementale part du fait que l’inconscient est, par définition, inobservable, mais que le comportement inadapté l’est et peut donc être décrit.
Le comportementaliste considère que le comportement problème a été « appris » dans certaines situations et maintenu au cours du temps. Il peut donc être «désappris».

et Cognitive à la fois
Les thérapies comportementales ont été enrichies par l’approche cognitive qui considère que les comportements inadaptés entraînent des « mauvaises » pensées. En effet, pour comprendre ce qui se passe dans son environnement, et agir en conséquence, l’être humain effectue un traitement des informations qui lui parviennent. Les troubles du comportement entraînent ainsi une lecture erronée de l’environnement conduisant à des perceptions négatives.
La thérapie cognitive va permettre à l’individu de prendre du recul par rapport aux idées qu’il se fait de lui-même et du monde, et va également conduire à une restructuration de ces pensées.

Promouvoir le meilleur plutôt que réparer le pire

Après avoir longtemps trouvé des solutions on demande aujourd’hui au psychologue de contribuer à une meilleure santé mentale en travaillant sur la prévention afin de promouvoir le meilleur :

– Comment favoriser une vie agréable, heureuse et signifiante ?
– Comment éviter la dépression ou l’épuisement professionnel ?
– Comment rehausser le sens de la valeur personnelle ?

C’est possible en tirant parti de chaque situation de la vie de tous les jours afin de l’améliorer pour rendre les suivantes plus satisfaisantes.
Petit à petit, vous avancez et construisez votre vie.

et construire son bien-être mental